4 façons de réduire le syndrome de l'imposteur | ENTREPRENEZ-VOUS !

Vous ne vous sentez pas assez légitime et subissez le syndrome de l’imposteur qui vous met mal-à-l’aise. Ce sentiment d’imposture vous empêche de réussir ce que vous souhaiteriez accomplir, vous handicape dans la bonne gestion de vos projets et vous empêche de développer votre activité et votre business.

Des doutes, nous en avons tous, et le problème n’est pas d’en avoir, mais tout simplement de se rendre compte que l’on part en sucette et de reprendre le contrôle.

Alors découvrons ensemble comment prendre conscience et utiliser 4 façons de gagner en confiance en soi. Et ainsi d’éviter au mieux ce syndrome de l’imposteur.

1- Arrêter de vouloir faire comme les autres

En premier, il faut arrêter de vouloir faire comme les autres .

C’est un peu d’ailleurs ce que l’on peut reprocher  à tout ceux qui nous prônent la solution miracle. Celle qui leur a permis d’avoir des résultats hors norme.

Car ce n’est pas parce que cela leur a réussi que ce sera le cas pour toi.

Tout simplement pour des raisons d’alignement. Parce que ce n’est peut être pas fait pour toi, pour ton contexte, pour tes contraintes, ou tout simplement tes valeurs.

A force de faire comme les autres font, et non comme tu le sens, tu as tendance à te perdre, à perdre ton identité.

Si tu veux avancer, fais en sorte d’identifier ce qui te rend unique, et de te faire une conviction sur quelle est TA vérité sur le sujet que tu veux traiter. Au lieu de te sentir contraint, de subir les choses, de dépendre des autres ou des événements.

En terme de développement d’activité , que tu sois débutant, ou même avec un succès incroyable, si les choses ne résonnes plus vraiment, si tu traînes les savates pour avancer, tu peux reprendre les fondamentaux; à savoir:

  • quelles sont tes valeurs
  • quelles sont tes nécessités, .

Tout simplement pour en déduire ta propre proposition de valeur, ce qui va te distinguer du reste du monde .

Car nous sommes tous Uniques

2- Affronter les difficultés en acceptant de sortir de ta zone de confort

Ensuite, le point 2: tu dois arrêter d’éviter les difficultés si tu veux avancer.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et il est vrai que les choses peuvent parfois être difficiles. Par manque de ressources. Par manque de compétences. Par manque du bon environnement .

En utilisant un mantra du type “je le fais, à ma sauce et c’est bien, je suis bon” , tu vas vaincre tes petits démons dans ta tête qui t’auto dévalorisent . Parce que tu n’es pas assez ceci et tu n’as pas assez de cela …

3- Rendre les actions plus digestes, pour faire les choses à son rythme

En 3, pour avancer et éviter le syndrome de l’imposteur, il faut savoir travailler chaque jour sur un de ses buts, un de ses objectifs .

En effet, pour réussir ce que l’on veut, il faut passer en mode pro-action, en étant constant.

Parce qu’être en mode réaction , c’est se réduire: dans ces cas là tu vas avoir tendance à te sentir petit. Tout simplement parce que tu risques de te sentir contraint.

Alors qu’en étant en pro-action et se mettant dans l’action , celle qui contribue à faire avancer ce que l’on veut

Et le meilleur pour cela et ainsi éviter la procrastination ,  est d’avoir des petites actions , faciles à faire.

Dans ces cas, tu vas te dire : je suis discipliné, donc j’avance. Tu vas avoir le sentiment d’être sur le chemin, en ayant l’impression de progresser, d’évoluer.

Et donc tu vas accepter de reconnaître ta valeur, et tu vas arrêter de te traiter d’imposteur en prenant conscience que certes , peut être , tu dérapes un peu , dans le timing que tu pensais suivre, ou dans la direction que tu souhaitais prendre au départ.

Mais tu avances chaque jour, et tu pourras rectifier le tir au moment opportun

4- Se poser pour percevoir le chemin parcouru

Et la 4ème façon de tuer ce sentiment d’imposteur est de ressentir les résultats de ce que tu as fait, et de ce à quoi tu contribues .

Dès que tu as un doute: arrêtes toi quelques minutes, prends du recul en visualisant ou en ressentant où tu en es , et également où tu vas .

C’est en reprenant conscience du chemin que tu as parcouru, et le pourquoi tu fais les choses, que tu vas reprendre les rennes et ainsi comprendre que finalement tu n’es pas si nul que tu ne le croies.

Un excellent moyen pour cela est de faire cela chaque jour, soit en fin journée pour faire le bilan du jour. Ou le matin, avant de commencer une nouvelle journée.

En mode gratitude , en mode “j’apprends à m’aimer“. En se rendant compte que l’on peux être fier de soi.

Et si tu te dis , oui mais les autres font mieux, plus vite, plus x ou y , alors tu peux reprendre le premier conseil de cette vidéo !

Tu le comprends, tu as plusieurs moyens pour tuer le sentiment du syndrôme de l’imposteur.

  1. Tout d’abord en faisant en sorte d’arrêter de trop s’alimenter par l’extérieur, de se comparer et de copier
  2. Ensuite en affrontant les difficultés et en acceptant de sortir de sa zone de confort
  3. En rendant les actions plus digestes, pour faire les choses à son rythme
  4. Et dès que tu pars en sucette, en te posant pour percevoir le chemin que tu as parcouru, et prendre conscience que tu avances malgré tout

Sentez vous libre de liker, de commenter et de partager cet article et cette vidéo

Alain

About Alain

Je suis Alain SCHULTZ et ma mission est d'aider les solos-entrepreneurs à activer de nouveaux réflexes afin de passer d'Entrepreneur(e) débordé(e) à Entrepreneur(e) équilibré(e). Car je suis persuadé qu'allier équilibre de vie et activité passionnante et lucrative permet de se construire sa vie idéale .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *