La qualité plutôt que la quantité pour plus de productivité | ENTREPRENEZ-VOUS !

En terme d’efficacité , de productivité, il est important de privilégier la qualité plutôt que la quantité. Pour avancer sur nos actions, nos taches, nos projets et ainsi aboutir aux résultats souhaités

[Cet article est le résumé de la vidéo] 

Il est important de privilégier la qualité plutôt que la quantité.

Travailler dur n’est pas le facteur essentiel de la réussite

Que cela soit pour un repas, dans le sport, dans nos investissements. Mais aussi dans notre façon de travailler ! En fait c’est tout simple à dire comme cela, mais comme nous avons pris pour argent comptant qu’il faut travailler dur pour y arriver, c’est tout un nouveau processus à mettre ne place et surtout un switch vers de nouvelles habitudes qu’il faut initier .

Moi aussi , comme tout le monde j’ai été éduqué avec les notions autour du bâton / carotte, avec cette course au mérite . Je m’en suis rendu compte personnellement et cela je l’avoue m’a pris du temps de changer de mindset! Parce qu’avant, dans mes jobs de salarié ,en tant que cadre et dirigeant, je me sentais dans l’obligation de travailler beaucoup (parfois même le soir et le week end) pour être à la hauteur des attentes que je pensais que l’on avait de moi .

Sauf que, être performant vient plus du fait d’avoir un bon équilibre , que du fait d’empiler des heures.

Arrêter de tout faire et de dire oui à tout

Et que dire quand nous basculons dans l’entrepreneuriat : au début il y a tellement de choses à faire (prospecter, produire, faire de l’administratif, construire une équipe, manager, chercher des partenaires et des fournisseurs, négocier, faire du marketing , et j’arrête la liste, parce que sinon on va y passer des heures.) .

Et puis il y a la suite : comme pour tous ces artisans – par exemple – qui n’arrivent plus à toucher terre et qui passent leurs soirées et leurs week-end à rattraper le retard accumulé .

Mais tout cela est erroné ! Et il faut apprendre à passer de l’homme orchestre (bon oui, il existe aussi des femmes orchestres on est d’accord) , à chef d’orchestre .

Passer de celles et ceux qui croient devoir tout faire à la posture du leader qui orchestre. Qui fait faire. Qui impulse l’action. Et non qui exécute l’action. Dit autrement, ce n’est pas parce que tu travailles beaucoup et longtemps que tu avances efficacement sur tes projets et actions.

En fait c’est peut être même tout le contraire, à la condition de ne pas tomber dans le travers : je laisse faire ou je me laisse vivre. Ce qu’il faut , c’est travailler dur, mais uniquement sur des actions très ciblées, et sur des périodes pas trop longues. En ayant le réflexe de remettre de l’énergie dans le moteur régulièrement.

Ce que l’on nous dit pas dans les formations classiques notamment autour de la gestion du temps, c’est que tout est question d’énergie !

Le retour sur énergie

En effet il est impossible de gérer le temps, qui s’écoule sans fin, sans que l’on puisse l’arrêter . Ce qui est, par contre, possible, c’est de bien remplir son temps, c’est à dire la gestion d’un agenda, d’avoir des plans, de savoir où l’on va

Cela marche exactement comme pour le GPS de notre voiture: j’indique où je veux me rendre, avec mes conditions. Et alors je sais par où je vais passer, combien de temps chaque étape devrait me prendre et quand je vais normalement arriver.

Mais ce qui est très important aussi, est comment utiliser le meilleur moment pour faire les choses. Et là , l’énergie rentre en ligne de compte.

Et pour ce faire il y 2 éléments à prendre en compte : Comment retrouver de l’énergie et comment nous fonctionnons   

Comment retrouver de l’énergie

Trouver de l’énergie cela veut dire prendre soin de soi, de faire des pauses, de faire des choses qui ont du sens. Et comment nous fonctionnons vient de nos cycles de vie, à quel moment justement, de façon naturel, nous avons une bonne énergie ou mauvaise énergie pour faire des choses intellectuelles ou physiques . C’est le fameux cycle circadien .

Pour plus de réussite : il faut prendre un nouvel état d’esprit et passer du toujours plus, du travailler dur … et passer au je travaille mieux, plus intelligemment. En apprenant à ménager la monture pour aller loin et haut, à ne pas se laisser distraire, à ne pas s’éparpiller dans tous les sens  !

Tout simplement.

En apprenant à faire une chose à la fois, de façon intensive, en étant full focus sur ce qui est à faire , et en faisant en sorte de dire :

ok le reste je le ferai mais après, plus tard , Ou d’ailleurs peut être jamais . Parce que cela n’est pas si important !

C’est en cela que la qualité prévaut sur la quantité

Sentez vous libre de liker, de commenter et de partager cet article et cette vidéo

Alain

About Alain

Je suis Alain SCHULTZ et ma mission est d'aider les solos-entrepreneurs à activer de nouveaux réflexes afin de passer d'Entrepreneur(e) débordé(e) à Entrepreneur(e) équilibré(e). Car je suis persuadé qu'allier équilibre de vie et activité passionnante et lucrative permet de se construire sa vie idéale .

One Response to Choisir la qualité plutôt que la quantité pour plus de productivité
  1. oui la qualité vaut mieux que la quantité. savoir bien planifier et avoir le temps de respirer est fondamental pour nos réussite dans nos actions, nos tâches et nos projets.


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *