Pourquoi il faut arrêter de réfléchir et passer à l'action ? | ENTREPRENEZ-VOUS !

Il existe beaucoup de bonnes raisons pour apprendre à arrêter de (trop) réfléchir et , à la place, de passer à l’action , se mettre en mouvement . Et ainsi de faire avancer ce qui est important dans sa vie, faire progresser ses projets, réussir ses rêves.

[Cet article est la transcription de la vidéo] 

Alors pourquoi nous devons arrêter de réfléchir ?

Tout simplement à cause de nos peurs

La peur est un facteur clé de la non action . Elle vient de cette fabuleuse capacité de notre cerveau à faire tout ce qu’il faut pour nous garder en vie…

En tout cas tout ce pour quoi il était fait quand nous étions dans la savane entourés de prédateurs en tout genre .

Nous avons donc un double héritage à gérer : celui de l’histoire de l’Humanité . Et celui qui concerne aussi notre propre apprentissage, et tout ce qui a conditionné nos comportements face à telle ou telle situation par le passé.

C’est parce que nous avons peur que nous avons tendance à “mentaliser” les choses.

Le mental prend le dessus et alors nous évaluons ce qui pourrait se passer en fonction d’un critère fort : nous allons faire référence dans ces cas là à une situation passée qui devient notre référence .

Cela nous met le doute . On hésite. On attend.

On pèse le pour et le contre.

Si j’ai peur, si j’ai des angoisses je vais me focaliser sur ces sources de peurs et d’angoisse et donc je n’avance pas.

Alors que ,comme le disait Walt disney:

le seul moyen de réussir est de cesser de réflechir et de commencer à agir

WALT DISNEY

Quand j’essaye , malgré mes peurs, que je me mets en mouvement : je prends le risque d’échouer comme de réussir.

Si nous nous disons que , quoique il advienne, cette expérimentation est enrichissante , et que je suis en train d’apprendre , alors cela peut tout changer non !?

Alors bien sûr cela fait peur d’échouer parce que dans ces cas il peut y avoir un impact sur nos proches, des partenaires, des clients …

Nous n’agissons pas aussi parce comme cela qu’il n’y aura pas de refus, on ne va pas être confronté au NON.

Mais si, à la place de cela, nous disons que nous acceptons de faire pour avoir un OUI cela transforme tout !

La peur de perdre ce que l’on a

Il y a aussi une autre raison pour laquelle nous n’agissons pas et qui se résume par l’adage qui dit

On sait ce que l’on perd, on ne sait pas ce que l’on gagne

Dans ces cas là : nous avons peur de perdre ce que l’on a !

Potentiellement cela pourrait casser quelque chose : mon couple, une relation avec des amis, avec ses équipes ou sa hiérarchie.

Ou pire si je me trompe, je vais perdre de l’argent voir je vais être ruiné .

La peur d’être incompétent

Nous préférons rester dans la zone de confort, pour ne pas se lancer sur quelque chose de nouveau, et ainsi rester dans ce que l’on maîtrise

Par peur de passer pour un incompétent, un débutant.

La peur de la réussite

Ou aussi par peur de la réussite. Car potentiellement, si je réussis, mon entourage va me jalouser, je vais perdre mes amis, je vais changer de statut, je vais prendre des responsabilité.

Mais et si nous changions notre mode de pensée, en prenant les choses dans l’autre sens, d’un côté positif, … Car, quoiqu’il se passe, que le résultat soit une réussite ou un échec: nous progressons, nous apprenons.

Ce qui veut dire que nous devenons plus compétent, cela nous met en confiance et donc notre mental prend moins le dessus.

Nous avons alors tendance à nous faire plus confiance pour le futur , à moins peser le pour ou le contre … c’est un nouveau cercle vertueux

Et ainsi nous continuons à avancer

La peur du regret

Bon c’est vrai qu’à contrario, on peut regretter à posteriori certaines actions ou certains comportements.

Cela me fait penser à cette fameuse chanson qui commence par : A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils , A Tous les chemins qui me sont passés à côté , A tous mes bateaux manqués, mes mauvais sommeils ,A tous ceux que je n’ai pas été.

C’est la chanson A nos actes manqués de JJ Goldman.

En fait on a tendance à faire des compromis, ou à ne pas choisir, ou à reporter. Et ensuite nous regrettons de ne pas avoir pris la parole, de n’avoir pas fait le premier geste, de ne pas avoir pris une décision

Mais c’est quand même du gachis de vivre de regrets non ?

Est-ce que à la fin de notre vie nous n’allons pas nous dire que l’on regrette de ne pas avoir vécu nos envies …. ?

La peur des responsabilités

Cela revient aussi tout simplement à avoir peur de prendre nos responsabilité.

Nous avons tendance à nous protéger derrière des excuses de type:

c’est la faute du gouvernement, c’est la faute des clients, c’est à cause de la conjoncture, de mon mari, de mon enfance.

Dans ces cas, on a tendance à dire : je suis trop jeune ou trop vieux . Je n’ai pas assez de compétence ou d’argent . Je manque de confiance en moi . Ou je ne suis pas assez bien entouré.

Ce n’est pas de notre faute, nous ne sommes pas responsable de ne pas avoir pu faire !

Mais choisir c’est accepter les conséquences

Les conséquences à faire ou aussi à ne pas faire .

Une bonne façon de ne plus avoir le cul entre 2 chaises quand il faut faire un choix, c’est de partir sur le principe de décider de travailler soit sur le court terme ou soit sur le long terme.

C’est à dire qu’il faut choisir:

  • Soit tu choisis ce qui a une conséquence maintenant et tu lâches la conséquence de demain
  • Soit tu choisis ce qui a une conséquence demain et tu lâches la conséquence de maintenant

Alors tu le vois , tu as tout plein de bonne raison d’arrêter de réfléchir et de passer à l’action. Et ainsi faire avancer ce qui est important dans ta vie.

D’ailleurs si tu veux aller plus, je te mets quelque part au dessus et dans la description un lien pour une formation sur le focus et le passage à l’action

Je vous laisse réfléchir à tout cela, et sentez vous libre de liker, de commenter et de partager cet article et cette vidéo

Alain

About Alain

Je suis Alain SCHULTZ et ma mission est d'aider les solos-entrepreneurs à activer de nouveaux réflexes afin de passer d'Entrepreneur(e) débordé(e) à Entrepreneur(e) équilibré(e). Car je suis persuadé qu'allier équilibre de vie et activité passionnante et lucrative permet de se construire sa vie idéale .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *